J’aime faire des suites, voir évoluer une situation, voir les changements  avec les images fixes… ça doit venir du fait que je réalise des films. J’aime aussi les formats carrés, ces formats qui ne sont pas très populaires, car l’image 16:9 a conquis toutes les places. Mais le carré permet un cadre très intéressant pour la photographie des corps et de profils. Je photographie avec un Bronica 6*6 en argentique mais j’utilise aussi un boitier numérique. Je photographie toujours en lumière naturelle et j’utilise un logiciel de traitement d’images mais je respecte la nature de la photo.

J’aime photographier les gens, mon fils, les traces de gens sur un territoire quelconque, et je suis intéressée aussi par la trace des hommes dans la nature.

 

 

 

Cette série je l’ai réalisé à Carthagène en Colombie: Le lieu était incroyablement vieux, les outils, les barbiers… j’ai pensé que tout l’endroit appartenait à un autre monde. les années dédans ne passent pas… à la radio il y a des tangos et les gens qui y travaillent sont très discrets et silencieux.

C’est mon copain qui a servi de cobaye pour expérimenter le rasoir… il l’avait jamais fait. Et le barbier très sagement s’est laissé photographier.

Suite « Le barbier », Carthagène 2007

ESP

Serie « El barbero », Cartagena, Colombia, 2007

Autres séries sur ces liens:

http://www.nataliazuluagaospina.com/2011/06/photos/

http://www.nataliazuluagaospina.com/photos/serie-italie-serie-italia/

 


 

 

 

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *