A travers de photographies, photographies argentiques (cyanotypes) et numériques, vidéos, l’exposition- installation met en perspective photographies et vidéos parlant d’un système : celui qui relie tout matière vivante. On passe ainsi de la sphère naturelle à la sphère intime. Le montage superpose et mixe deux réalités, l’une lié à au corps et à l’esprit et à ce qui nous entoure.